Barbotine

Tanacetum vulgare
Astéracées (Asteraceae)


(tous les crédits et droits de la source Wikipedia s'appliquent)

La Tanaisie commune (Tanacetum vulgare), souvent appelée Tanaisie tout court, est une plante herbacée vivace de la famille des Asteraceae, très commune en Europe. Elle est toxique et psychoactive.

Une espèce voisine, la Tanaisie annuelle (Tanacetum annuum), est plus spécifique des régions méditerranéennes.

Dénominations

  • Noms vulgaires (vulgarisation scientifique) recommandés ou typiques en français : Tanaisie,,,, Tanaisie commune,,,, au Canada : Tanaisie vulgaire,,,
  • Autres noms vulgaires ou noms vernaculaires (langage courant) pouvant désigner éventuellement d'autres espèces : barbotine ou bartoline, herbe amère,, herbe aux vers,, herbe de saint Marc,, sent-bon,, tanacée,, tenacée ou encore athanase. Et aussi, aux Antilles : amande glaciale,, menthe glaciale ou sept villes et à la Réunion : absinthe.

Description

C'est une grande plante, aromatique, aux tiges érigées, aux feuilles pennatilobées, aux segments dentés, aux fleurs jaunes, constituées de fleurons tous identiques, groupées en capitules en forme de boutons.

Il existe de nombreux chémotypes différents de tanaisie : à camphre, à bornéol, à cinéol, etc. Toutes ces plantes ont une odeur différente. Cette plante est toxique à forte dose. Elle est psychoactive, fortement laxative et peut provoquer des maux de ventre.

Caractéristiques

Organes reproducteurs :

  • Type d'inflorescence : corymbe de capitules
  • Répartition des sexes : hermaphrodite
  • Type de pollinisation : entomogame, autogame
  • Période de floraison : juillet à septembre

Graines :

  • Type de fruit : akène
  • Mode de dissémination : anémochore

Habitat et répartition :

  • Habitat type : friches vivaces mésoxérophiles, médioeuropéennes
  • Aire de répartition : eurasiatique

Données d'après : Julve, Ph., 1998 ff. - Baseflor. Index botanique, écologique et chorologique de la flore de France. Version : 23 avril 2004.

Usage

Comme l'absinthe ou l'armoise, c'est une tonique amère. Ses sommités fleuries ont été utilisées comme vermifuge mais l'utilisation de ces fleurs n'est plus recommandée car elles contiennent une huile essentielle à odeur camphrée dont un constituant, la thuyone, est très toxique à dose élevée (abortive, épileptisante, neurotoxique). Ses feuilles préparées en infusion étaient réputées avoir des propriétés toniques, antispasmodiques et fébrifuges.

Elle a également des propriétés insectifuges efficaces contre les fourmis, les mites, les puces, les punaises, les otiorhynques, etc. On l'emploie en préparant des sachets de feuilles et d'inflorescences séchées. En arboriculture les fleurs sont préconisées en infusion contre les pucerons.

Durant la deuxième moitié du XXe siècle, une décoction de cette plante, appelée Tansy Oil, était utilisée par les femmes (notamment au Royaume-Uni) pour provoquer l'arrivée des règles, généralement dans l'optique d'interrompre une grossesse.

Cette plante est citée dans le capitulaire De Villis datant du début du IXe siècle, parmi les plantes potagères et aromatiques recommandées. Une recette du Liber cure cocorum en utilise les feuilles hachées pour aromatiser l’omelette.

Employée autrefois comme épice en raison de son parfum de camphre puissant et son goût amer, cette plante aromatique est aussi utilisée en infusion pour la fabrication de sirops, liqueurs, limonades, vins. Ses feuilles fraîches ou séchées servent à aromatiser pâtisseries (pudding de Pâques en Angleterre) et accompagner les viandes.

Séchée, cette plante est utilisée par certains apiculteurs comme combustible pour l'enfumoir. Elle aurait l'avantage d'avoir un effet calmant sur les abeilles et l'odeur de la fumée produite serait sans incidence sur le goût du miel (contrairement à l'usage du carton par exemple).

C'est aussi une plante ornementale, notamment la variété crispum à feuilles frisées et très découpées. Elle peut être envahissante.

Répulsif contre les tiques. On peut se frotter les poignets, la nuque, les chevilles avec une feuille, les tiques et moustiques détestent cette odeur.

Consommateur

La chenille du papillon de nuit (hétérocère), la mite des tapis, Trichophaga tapetzella (en) (Tineidae) se nourrit de Tanaisie vulgaire. (Voir aussi ce papillon sur le Wiktionnaire).

Synonymes

  • Chrysanthemum vulgare (L.) Bernh.
  • Tanacetum boreale Fisch. ex DC.

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

  • Tanaisie annuelle (Tanacetum annuum L.)
  • Menthe-coq (Balsamita major Desf.)
  • Pyrèthre (Tanacetum cinerariifolium (Trevir.) Sch.Bip. )

Liens externes

  • (en) Référence Flora of North America : Tanacetum vulgare
  • (en) Référence Flora of Missouri : Tanacetum vulgare
  • (fr) Référence Catalogue of Life : Tanacetum vulgare
  • (en) Référence BioLib : Tanacetum vulgare L.
  • (fr+en) Référence ITIS : Tanacetum vulgare L. (+ version anglaise)
  • (en) Référence GRIN : espèce Tanacetum vulgare L.
  • Référence Tela Botanica (Antilles) : Tanacetum vulgare L.
  • (fr) Référence Belles fleurs de France : Tanacetum vulgare
  • Référence Tela Botanica (France métro) : Tanacetum vulgare L.
  • Référence INPN : Tanacetum vulgare L., 1753
  • Portail de la pharmacie
  • Portail des plantes utiles

Où?

Famille(46)

WWW info


Continuer la recherche
Dimension Forme Forme Couleur Position
Dimension Forme Forme Couleur Position
0 Se ressemblent (LA):
Tansy
Boerenwormkruid
Rainfarn
Barbotine
Tanaceto
Tansi
Catinga-de-mulata
Пижма обыкновенная
菊蒿




Télécharger l'APP:

Informer vos amis



Envoyer un e-mail
Politique de Confidentialité
Plus d'infos sur RikenMon
(Anglais / Néerlandais)


RikenMon's Blog

Facebook
Youtube
Flickr
Pinterest


© Copyright Nature-Guide Pays-Bas 2020 par RikenMon sauf indication contraire.