Vesse-de-loup perlée

Lycoperdon perlatum
(Agaricaceae)


(tous les crédits et droits de la source Wikipedia s'appliquent)

Lycoperdon perlatum, la Vesse-de-loup perlée, est une espèce de champignons basidiomycètes de la famille des Agaricaceae ou des Lycoperdaceae selon les classifications.

C'est un champignon de taille moyenne avec un corps rond, allant en s'amenuisant vers une tige large. Il est d'un blanc cassé avec un chapeau recouvert de courtes bosses épineuses ou « perles ».

À maturité, il devient brun et un trou dans le couvercle s'ouvre pour libérer des spores qui sont expulsées dans un élan quand le corps est comprimé par des gouttes de pluie, un toucher, une noix qui tombe, etc.

Description

Trois caractéristiques distinguent ce champignon dans sa phase comestible de sa phase de maturité, et d'autres champignons :

  • l'aspect blanc, épineux de sa surface avec des « perles » molles qui se détachent lors des manipulations.
  • la forme arrondie et effilée, souvent en forme de poire inversée, sans ouverture visible.
  • la structure interne est uniforme, douce et d'un blanc pur quand le champignon est immature et comestible. Les formes d'âge mûr avec des spores sont de couleur jaune à olive à l'intérieur.

Si la structure interne est dure ou contient des lamelles ou un pied intérieur, on est sûr qu'on n'a pas affaire à une Vesse-de-loup perlée mais peut-être à un champignon toxique potentiellement mortel.

Comestibilité

Les Vesses-de-loup perlées sont considérées comme comestibles quand elles sont jeunes et que la gleba est homogène et blanche. Elles deviennent non comestibles à mesure qu'elles vieillissent : la glèbe devient jaunâtre, puis se développe finalement en une masse poudreuse de spores vert-olive.

Les « œufs » de certaines amanites mortelles peuvent être confondus avec les Vesses-de-loup perlées. Pour cette raison ces champignons doivent toujours être tranchés à la verticale et on doit inspecter les structures de développement d'un champignon. Toutefois, les Amanites n'ont généralement ni « perles », ni de surface bosselée.

Les spores de Vesses-de-loup sont ornées de nombreux piquants microscopiques qui peuvent causer une grave irritation des poumons (lycoperdonosis (en)) lorsqu'elles sont inhalées directement (Anon. 1994 ; Strand 1967).

Galerie

Références

Voir aussi

Articles connexes

Bibliographie

  • (fr) JP Quinche, Lycoperdon perlatum, un champignon accumulateur de métaux lourds et de sélénium ; Mycologia Helvetica, 1990

Liens externes

  • (en) Référence Index Fungorum : Lycoperdon perlatum (+ MycoBank)
  • (fr) Référence Catalogue of Life : Lycoperdon perlatum Pers. 1796
  • (en) Référence NCBI : Lycoperdon perlatum
  • (en) Référence BioLib : Lycoperdon perlatum Pers.
  • Référence INPN : Lycoperdon perlatum Pers. : Pers.
  • Portail de la mycologie

Où?

Famille(3)

WWW info


Continuer la recherche
0 Se ressemblent (LA):
Common puffball
Parelstuifzwam
Flaschen-Stäubling
Vesse-de-loup perlée
Lycoperdon perlatum [L.]
Pedo de lobo
Lycoperdon perlatum [L.]
Дождевик шиповатый
Lycoperdon perlatum [L.]




Télécharger l'APP:

Informer vos amis



Envoyer un e-mail
Politique de Confidentialité
Plus d'infos sur RikenMon
(Anglais / Néerlandais)


RikenMon's Blog

Facebook
Youtube
Flickr
Pinterest


© Copyright Nature-Guide Pays-Bas 2020 par RikenMon sauf indication contraire.